AURG

Santé et bien-être

La Relève et La Peste

(La relève et la peste) – La philosophie de cet indicateur est de réduire la souffrance avant d’augmenter le bonheur des gens heureux, de réduire les morts précoces avant de permettre aux personnes âgées d’être plus âgées et d’avoir un monde qui ne soit pas moins bien que le nôtre pour les générations futures.

Source : La Relève et La Peste

Montagne & Santé : des arguments scientifiques pour accroître l’attractivité de la montagne

(Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme) – La santé est au cœur des préoccupations de toutes les générations. Et le phénomène s’est nettement renforcé avec la crise sanitaire (éviter les facteurs de comorbidité, perdre ses kilos Covid, renforcer son immunité, lutter contre le stress…).

Source : Montagne & Santé : des arguments scientifiques pour accroître l’attractivité de la montagne – Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme – Site pro

Les enjeux de santé dans les quartiers prioritaires : quelles réponses de l’urbanisme?

(Ekopolis) – Les quartiers prioritaires de la politique de la ville sont marqués par de fortes inégalités sociales et territoriales de santé, et la crise sanitaire que nous traversons est venue réaffirmer les vulnérabilités de ces quartiers, et des populations qui les habitent. Inégalités d’accès aux soins, prévalence de certaines pathologies, expositions à de nombreuses nuisances et pollutions… sont autant d’indicateurs qui le confirment.

Aux regard de ces enjeux, il apparaît donc que les urbanistes et les professionnels du renouvellement urbain ont un rôle à jouer dans la lutte contre ces inégalités de santé. Ekopolis vous propose une table ronde réunissant experts de santé publique, du renouvellement urbain et de la politique de la ville, afin d’explorer les solutions que l’urbanisme peut apporter pour répondre aux enjeux de santé dans les quartiers prioritaires.

Source : Les enjeux de santé dans les quartiers prioritaires : quelles réponses de l’urbanisme? – YouTube

Déserts médicaux : les incitations financières à l’installation donnent peu de résultats

(Les Echos) – Une étude internationale menée par l’administration du ministère de la Santé montre que les incitations financières à l’installation des médecins en zone sous-dotée ne suffisent pas à motiver les intéressés. Il faut également travailler sur d’autres aspects : la formation initiale, l’accompagnement, la régulation.

Source : Déserts médicaux : les incitations financières à l’installation donnent peu de résultats | Les Echos

Petites villes et santé environnementale : quelles attentes, quelles mutations, quelles ressources ?

(Agence nationale de la cohésion des territoire) – Cette Fabrique Prospective faisait l’hypothèse que les petites villes sont des territoires porteurs en matière de santé environnementale, du fait de leur taille, de leurs ressources matérielles et immatérielles, ou encore de leurs projets. Elle visait à accompagner quatre petites villes dans l’anticipation de la demande sociale, des mutations et des risques en termes de santé environnementale.

Source : Petites villes et santé environnementale : quelles attentes, quelles mutations, quelles ressources ? | Agence nationale de la cohésion des territoires

À quoi ressemblera le parcours de soins en 2040 ?

(Usbek & Rica) La pandémie de Covid-19 a donné un formidable coup d’accélérateur à l’usage des hautes technologies dans le secteur médical. Jadis considérées comme appartenant à un lointain futur, proche de la science-fiction, elles ont subitement fait irruption dans nos existences.  On a enregistré un pic de 4,5 millions de téléconsultations entre mars et août 2020, contre environ 10 000 par mois avant la crise, selon le baromètre Digital Doctors 2021 d’Ipsos¹. Une nouvelle technologie de vaccins, basée sur l’ARN messager, a pour la première fois été déployée à grande échelle. Et des applications ont montré au grand public comment le traitement des masses de données permettait de suivre au peigne fin l’évolution d’une pandémie.

Source : Usbek & Rica – À quoi ressemblera le parcours de soins en 2040 ?

«Le bien-être, un outil de mesure de l’impact d’une politique publique ou d’un aménagement», Lise Bourdeau-Lepage, professeure et chercheuse

(La Gazette des communes) – A l’occasion de sa 25e université d’été organisée du 25 au 28 août à Toulon, dans le Var, le Conseil français des urbanistes a choisi comme fil rouge la notion de bien-être en ville. Invitée à intervenir, Lise Bourdeau-Lepage, professeure à l’université Lyon 3, chercheuse au CNRS UMR EVS et membre du laboratoire d’excellence Intelligence des mondes urbains (IMU), propose une lecture nouvelle du concept en croisant les approches héritées de l’économiste et philosophe indien Amartya Kumar Sen, ainsi que de l’économie territoriale. S’appuyant sur son ouvrage  » Evaluer le bien-être sur un territoire. Comprendre pour agir sur les facteurs d’attractivité territoriaux « , elle a présenté son approche et sa méthode pour révéler les aspirations des citadins pour des villes amènes. Explications.

Source : «Le bien-être, un outil de mesure de l’impact d’une politique publique ou d’un aménagement», Lise Bourdeau-Lepage, professeure et chercheuse

L’urbanisme, allié de la santé des habitants

(La Gazette des communes) – La santé publique reste souvent envisagée sous l’angle du soin et de la prise en charge médicale. Or l’aménagement urbain a un rôle à jouer en matière de prévention. La fabrique de la ville peut en effet favoriser les déplacements actifs des habitants, limiter leurs expositions aux polluants et favoriser le lien social. L’intégration des enjeux de santé dans les documents d’urbanisme nécessite une plus grande sensibilisation des acteurs – élus, agents, aménageurs, urbanistes…

Source : L’urbanisme, allié de la santé des habitants

Tous les mercredis, recevez « L’Agence veille pour vous »,
l’actualité hebdomadaire du blog de veille