AURG

Environnement et biodiversité

Bilan positif pour la Rencontre Ecotech Gestion des eaux pluviales en milieux urbain et industriel

(Cerema) – Le 27 septembre à Paris, les Carnot Clim’adapt – l’institut Carnot du Cerema – et Eau & Environnement coorganisaient avec le PEXE, France Water Team, Bpifrance, l’OFB, les agences de l’eau, ADOPTA et Suez la première Rencontre Ecotech dédiée à la gestion des eaux pluviales en milieux urbain et industriel. Cet événement avait pour ambition de valoriser des innovations portées par des laboratoires, startups et PME auprès de grands comptes et territoires en recherche de solutions pour la gestion durable des eaux pluviales, mais aussi de faciliter les mises en relation pour accélérer cette transition. Un objectif pleinement atteint.

Source : Bilan positif pour la Rencontre Ecotech Gestion des eaux pluviales en milieux urbain et industriel | Cerema

Climat : d’ici 2050, 71% des espèces d’arbres en situation de risque à Paris, Bordeaux, Montpellier, Grenoble et Lyon

(The Conversation) – Si les arbres jouent un rôle de bouclier thermique en ville, ils sont aussi les premiers menacés par les conséquences des changements climatiques, souligne une nouvelle étude conduite dans 78 pays.

Source : Climat : d’ici 2050, 71% des espèces d’arbres en situation de risque à Paris, Bordeaux, Montpellier, Grenoble et Lyon

Comment intégrer la biodiversité dans la planification urbaine… ou l’inverse ?

(Banque des territoires) – Un atelier des 12es Assises nationales de la biodiversité qui se tiennent à Besançon jusqu’au 9 septembre a souligné combien la planification urbaine, aux ressources encore sous-utilisées, pouvait être mise au service de la biodiversité. Si la lourdeur de sa mise en place peut constituer un frein pour les collectivités en mal d’ingénierie, elle ne saurait pour autant être une raison de baisser les bras, relèvent les intervenants. Qu’elle passe par le PLU ou d’autres outils, la lutte en faveur de la biodiversité semble en revanche condamnée, pour réussir, à remettre l’homme au cœur du projet.

Source : Comment intégrer la biodiversité dans la planification urbaine… ou l’inverse ?

Marchands de sable : enquête sur l’exploitation effrénée d’une ressource stratégique

(Le Monde) – Des rives du Gange aux fjords du Groenland, en passant par les chantiers d’Ile-de-France, « Le Monde » s’est rendu dans six pays pour saisir les enjeux écologiques et sociaux de ce matériau incontournable, deuxième ressource la plus exploitée dans le monde.

Source : Marchands de sable : enquête sur l’exploitation effrénée d’une ressource stratégique

Pourquoi et comment végétaliser les cours d’école ?

(Cerema) – Végétalisation, désimperméabilisation, cours d’école résilientes… Sous des dénominations différentes, les projets de réaménagement se multiplient. Comment se mettent-ils en place ? À quels enjeux répondent-ils ? Quelle place pour les usagers ? Cet article du Cerema paru dans TechniCités fait le point sur ces démarches.

Source : Pourquoi et comment végétaliser les cours d’école ? | Cerema

Surtourisme : Instagram va-t-il tuer les derniers paradis terrestres ?

(Télérama) – L’appli contribue à l’explosion de ce tourisme de masse extrême qui abîme des sites naturels. La photographe Natacha de Mahieu a illustré ce fléau qui touche les paysages “instagrammables”, des gorges de l’Ardèche jusqu’au désert des Bardenas, en Espagne.

Source : Surtourisme : Instagram va-t-il tuer les derniers paradis terrestres ?

Crise de la biodiversité : des scientifiques appellent à arrêter de considérer la nature comme une simple marchandise

(France Info) – Dans un nouveau rapport, la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) revient sur la manière dont nos sociétés valorisent la nature dans un contexte d’extinction des espèces.

Source : Crise de la biodiversité : des scientifiques appellent à arrêter de considérer la nature comme une simple marchandise

Centrales nucléaires et canicule : la double peine pour les rivières

(Place Gre’Net) – En raison d’une canicule persistante, quatre centrales nucléaires en France ont une dérogation, depuis la mi-juillet 2022, pour rejeter des eaux à une température au-dessus de la limite tolérée par l’écosystème des rivières. Deux de ces centrales nucléaires sont situées dans la vallée du Rhône. Avec le réchauffement climatique en cours et la construction de nouveaux réacteurs EPR encore plus puissants, ces dérogations pourraient bien devenir monnaie courante.

 

Source : Centrales nucléaires et canicule : la double peine pour les rivières

Zéro artificialisation nette : banc d’essai de la planification écologique

(AOC) – Si la rhétorique en faveur d’une urbanisation plus contenue n’est pas neuve, fixer l’absence d’artificialisation des sols comme objectif constitue une rupture majeure pour l’aménagement du territoire. La sobriété foncière paraît buter au moins autant sur sa faisabilité urbanistique et les enjeux économiques qu’elle charrie que sur des questions institutionnelles, fiscales et politiques.

Source : Zéro artificialisation nette : banc d’essai de la planification écologique – AOC media – Analyse Opinion Critique

Tous les mercredis, recevez « L’Agence veille pour vous »,
l’actualité hebdomadaire du blog de veille