AURG

Futurs

Des solutions concrètes pour repenser la ville

(Usbek & Rica) – Le dôme de chaleur qui s’est récemment installé sur la côte Est des États-Unis, provoquant des incendies dans toute la région, nous rappelle si le besoin en était qu’avec le réchauffement climatique, canicules et périodes de sécheresse deviennent monnaie courante, alors que l’été 2020 fut déjà le plus chaud jamais enregistré dans l’Hémisphère nord. Quelles pistes existent pour anticiper ce changement de paradigme à l’échelon urbain ?

Source : Usbek & Rica – Des solutions concrètes pour repenser la ville

Au Centquatre, une expo écolo pour « réparer le monde »

(www.enlargeyourparis.fr) – Comment rendre compréhensible l’anthropocène, terme qui désigne l’ère dans laquelle nous sommes rentrés et où l’homme influence le cours de la vie sur Terre ? Un collectif de chercheurs, de scientifiques et d’architectes propose au Centquatre à Paris une exposition de 120 tableaux peints par l’artiste Bonnefrite offrant un regard lucide autant qu’inspirant pour donner à chacun l’envie d’agir.

Source : Au Centquatre, une expo écolo pour « réparer le monde »

2040 : prendre soin de soi-même, c’est prendre soin des autres

(Adeupa) -En 2040, santé et environnement sont étroitement liés. Mieux informés, les citoyens peuvent anticiper et prendre leurs dispositions lors d’épisodes de nuisances diverses : dispersion d’allergènes, pic de chaleur ou pollution de l’eau ou de l’air.

Ceux-ci sont d’ailleurs moins fréquents par le développement de la mobilité active (vélo et marche) qui a réduit les émissions polluantes. Il est également à noter que le changement du modèle économique orienté vers le mieux consommer y contribue.

Source : Balades Sonores | Ep 10 I 2040 : prendre soin de soi-même, c’est prendre soin des autres | Ausha

Quelles formes prendront les villes en 2040 ?

(41e Rencontre) – Demain c’est aujourd’hui, alors quel futur pour les villes en 2040 ?

La pandémie actuelle nous oblige à repenser nos modes de vies. Et si cette dernière préfigurait déjà les changements de grande ampleur qui pourraient intervenir demain. Entre déstabilisation du climat et bifurcation, entrez dans un test grandeur nature aux côtés de Pierre Clap (Chargé Connaissances et Prospective territoriales de l’Agence d’Urbanisme de Besançon Centre Franche Comté), Benjamin Gracieux (Chargé Urbanisme, Paysages et Environnement à l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Besançon) et Anne Griffond-Boîtier, (Géographe et maître de conférence à l’université de Bourgogne Franche-Comté).

Source : Balades Sonores | Episode 1 I Quelles formes prendront les villes en 2040 ? | Ausha

Ralentir, est-ce possible ? France stratégie anime la réflexion

(Banque des territoires) – Si la crise sanitaire et les confinements ont induit l’expérimentation à grande échelle d’un autre rapport au temps et à l’espace, l’aspiration de la société à ralentir ne date pas d’hier. Dans le cadre d’une réflexion plus globale sur les « soutenabilités », France stratégie a animé un échange, le 28 mai 2021, sur le rôle que l’État et les collectivités jouent et pourraient jouer dans l’évolution des temps individuels et collectifs. L’enjeu est en particulier celui de la place du travail dans les parcours de vie, certains plaidant pour l’attribution tout au long de la carrière de crédits de temps dédiés à la formation, aux soins familiaux, à soi. Le compte personnel de formation pourrait être un bon support au déploiement d’un tel projet, qui nécessiterait un fort portage politique et une adhésion de la société.

Source : Ralentir, est-ce possible ? France stratégie anime la réflexion

Les scénarios 2030-2050

(Ademe) – Quelles actions faut-il mener en matière d’énergie, de ressources, de production, de modes de vie… pour que la France atteigne la neutralité carbone en 2050 ? L’ADEME a entamé un travail collaboratif pour élaborer des scénarios prospectifs à horizon 2050.

Source : Les scénarios 2030-2050 – Ademe

Low-tech et territoires, une synergie prometteuse

(41e Rencontre) – Entre 2020 et 2040, la question du sens du progrès a revigoré le débat politique et social. Le goût pour le consumérisme et la croyance en un progrès technologique qui apporterait immanquablement à l’humanité bonheur et solutions à ses grands problèmes se sont dissipés, et ont laissé voir un horizon nouveau.

Source : Balades Sonores | Ep 8 I Low-tech et territoires, une synergie prometteuse | Ausha

Territoire zéro carbone en 2040, un défi commun

(41e Rencontre) – En 2040, tous les secteurs d’activités (industrie, services, loisirs, secteurs primaires…) ont diminué leur impact écologique grâce au développement des réflexions à l’échelle des bassins de vie et d’une économie de la fonctionnalité et de l’usage. Les habitants, formés dès leur plus jeune âge, vivent naturellement et spontanément cette sobriété dans leur vie quotidienne. Les politiques publiques locales de planification poursuivent également le même principe, en proposant une « ville courtes distances» ayant fortement réduit les besoins de déplacements motorisés.

Source : Balades Sonores | Ep 7 I Territoire zéro carbone en 2040, un défi commun | Ausha

Vers un monde numérique inclusif en 2040

(41e Rencontre) – Entre 2020 et 2040 l’évolution du monde digital a été marqué par des oppositions, des débats politiques et économiques, entre des visions technicistes, mondialisées, libérales, dirigées ou régulées et des approches de frugalité, basées sur le local. Ces modèles se sont à la fois développés en parallèle mais aussi hybridés pour créer le monde digial de 2040.

Source : Balades Sonores | Ep 6 I Vers un monde numérique inclusif en 2040 | Ausha

Tous les mercredis, recevez « L’Agence veille pour vous »,
l’actualité hebdomadaire du blog de veille