AURG

Montagne et tourisme

Saccager la montagne pour des canons à neige : le désastre des retenues collinaires

(Reporterre) – Les constructions de retenues collinaires, ces réservoirs d’eau permettant d’alimenter les canons à neige afin de maintenir le tourisme de ski, font bondir les associations environnementales. En Haute-Savoie, elles s’insurgent contre le « saccage d’un sanctuaire de biodiversité ».

Source : Saccager la montagne pour des canons à neige : le désastre des retenues collinaires

Les Alpes : une histoire européenne – Le dessous des cartes

(Arte) – Sortons nos cartes des Alpes, ce paysage qui semblait au départ infranchissable, devenu étonnamment ouvert, de par les passages, tunnels et autres infrastructures que les Européens ont su aménager. C’est un espace atypique qu’il a fallu dompter : d’Hannibal à Napoléon, les Alpes ont d’abord séparé les Européens avant de les réunir. Une histoire européenne, qui a conduit différents États à s’entendre tant bien que mal, pour cogérer cet espace européen unique, en faire un trait d’union entre les hommes.

Le tourisme de la dernière chance : qu’est-ce que c’est ?

(OSUG) – Qu’est-ce que le tourisme de la dernière chance ? C’est une pratique touristique qui consiste à aller visiter des lieux ou voir des espèces que l’on sait menacés, comme les ours polaires, les glaciers ou les récifs de corail, avant qu’ils ne disparaissent. Emmanuel Salim est doctorant USMB au laboratoire Environnement, Dynamique et Territoires de Montagne, il étudie la manière dont le changement climatique impact les sociétés humaines par le prisme du tourisme glaciaire, et vient répondre à cette question en moins de deux minutes !

Anthropocène Alpin, quel avenir pour nos montagnes

(Collectif Item) – « Anthropocène Alpin » est une recherche esthétique et documentaire réalisée par le photographe Etienne Maury dans les Alpes françaises. Cette région aux écosystèmes fragiles et aux activités humaines variées, largement dépendantes de leur environnement, est en première ligne du changement climatique.

Source : Anthropocène Alpin — Collectif item

Covid-19 : un dispositif de soutien aux exploitants de remontées mécaniques

(entreprises.gouv.fr) – Les exploitants français de remontées mécaniques ont particulièrement souffert de la fermeture au public, décidée en pleine épidémie de Covid-19. Le Gouvernement lance un dispositif d’indemnisation pour compenser en partie la perte de revenus liée à cette absence d’activité.

Source : Covid-19 : un dispositif de soutien aux exploitants de remontées mécaniques | entreprises.gouv.fr

Une station de ski anticipe sa fermeture en raison du changement climatique

(La Relève et La Peste) – La hausse des températures due au changement climatique a pour conséquence la baisse de l’enneigement moyen en montagne, en particulier à basse et moyenne altitude. Les stations de ski qui y sont situées sont ainsi menacées : même la neige artificielle, nécessitant des périodes de froid pour pouvoir en produire, ne peut permettre de pallier l’inexorable réduction du manteau neigeux. Parmi ces stations, le domaine skiable de Métabief, dans le Jura, a commandé une étude de son « avenir climatique » en vue de gérer ses investissements. Le résultat est sans appel : à l’horizon 2030-2035, la pratique du ski alpin ne sera plus rentable, condamnant la station.

Source : La Relève et La Peste

Montagne/ À écouter . Ski et diversification : « ça fait 20 ans que les stations y travaillent »

(Dauphiné Libéré) – Après la pandémie, quels relais de croissances hors du ski ? Cette saison historique sans remontées mécaniques a pointé l’ultra dépendance des territoires de montagne au ski alpin. Si le développement d’offres alternatives a commencé dès les années 90 sous la pression du climat, la crise pourrait accélérer la transition à moyenne altitude. Plus haut, on reste sceptique alors que les sports d’hiver génèrent 82% des dépenses en station et apparaissent comme la première ressource pour développer des activités multisports susceptibles d’attirer de nouvelles clientèles.

Source : Montagne/ À écouter . Ski et diversification : « ça fait 20 ans que les stations y travaillent »

États Généraux de la Transition du Tourisme en montagne

(eg-transitionmontagne.org) – En 2021, la présidence française de la SUERA – Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine – offre l’occasion de travailler à un nouveau positionnement du tourisme dans les Alpes, intégrant les enjeux de changement climatique, de mobilité, et de valorisation de tous les patrimoines. Dans ce cadre, les États Généraux de la transition du tourisme en montagne, représentent l’opportunité de porter la voix d’un autre modèle touristique, ancré dans les territoires et vecteur d’une véritable « montagne à vivre »

Source : Etats Généraux de la Transition du Tourisme en montagne – Agissons ensemble pour la Transition des Territoires de Montagne !

Les stations de ski préparent la transition

(Maires de France) – En paralysant les remontées mécaniques, la pandémie a douloureusement mis en exergue la dépendance de certains territoires à la seule pratique du ski alpin. Une manne remise en cause aussi par le réchauffement climatique, surtout pour les communes de moyenne montagne. Après la ruée vers l’or blanc, l’heure est à la diversification économique et touristique. Par Thierry Butzbach

Source : Les stations de ski préparent la transition | Maires de France

Tutoyer les sommets, « histoires verticales » de la montagne – Ép. 1/4 – Prendre l’air, une histoire de la montagne

(France Culture) – La montagne n’est pas qu’un obstacle géologique. Elle est un enjeu politique, culturel et économique. La franchir ou la conquérir demeure un défi que le pouvoir cherche à relever.

Source : Tutoyer les sommets, « histoires verticales » de la montagne – Ép. 1/4 – Prendre l’air, une histoire de la montagne

Tous les mercredis, recevez « L’Agence veille pour vous »,
l’actualité hebdomadaire du blog de veille