AURG

Montagne et tourisme

Malgré le changement climatique, le béton continue de couler dans les Alpes

(Reporterre) – Les stations des Alpes persistent à poursuivre la bétonisation des montagnes pour profiter autant que possible de la pratique du ski alpin. Mais cette artificialisation à marche forcée qui espère aller plus vite que le réchauffement climatique rencontre une résistance associative et collective de plus en plus importante.

Source : Malgré le changement climatique, le béton continue de couler dans les Alpes

Remontées mécaniques : la Savoie et la Haute-Savoie lancent des Assises du tourisme pour répondre à la crise

(France Bleu) – Les présidents des départements de Savoie et de Haute-Savoie lancent des concertations pour relancer l’économie de la montagne, dans la perspective d’une saison blanche pour les stations. Deux axes : déclencher des aides économiques ciblées, et préparer la communication pour la saison estivale.

Source : Remontées mécaniques : la Savoie et la Haute-Savoie lancent des Assises du tourisme pour répondre à la crise

Un programme pour donner un nouvel horizon à la montagne

(Banque des territoires) – Il n’y en avait pas eu depuis les grands plans Neige des années 1960-1970 : un nouveau programme national pour la montagne piloté par l’ANCT est en train d’être peaufiné. Après la ruée vers l’or blanc, l’enjeu est aujourd’hui d’accompagner la diversification économique et touristique des communes de montagne. Si la question de l’avenir des stations de ski de basse altitude se pose avec acuité, elle ne sera pas exclusive. Le secrétaire d’État à la Ruralité, Joël Giraud, défend une vision plus large qui ne se limite pas au « tourisme quatre saisons ».

Source : Un programme pour donner un nouvel horizon à la montagne

Mobilités pour rejoindre les stations de montagne : un train de retard ?

(La Gazette des communes) – Etait-ce vraiment le moment ? Dans un contexte économique et social extrêmement tendu, Eurostar a décidé unilatéralement, en juillet 2020, de ne plus desservir certaines stations de montagne françaises. Or, les Britanniques représentent 20% de la clientèle internationale de ces stations. 10 500 de ces usagers ont d’ailleurs signé une pétition demandant le maintien de ces lignes. Sans résultat.

Source : Mobilités pour rejoindre les stations de montagne : un train de retard ?

Tous les mercredis, recevez « L’Agence veille pour vous »,
l’actualité hebdomadaire du blog de veille