AURG

ZAN

Artificialisation des sols : Matignon indique aux préfets la marche à suivre

(Le Moniteur) – Dans une circulaire datée du 7 janvier 2022 et non publiée à ce jour, le Premier ministre précise ce qu’il attend de l’ensemble des préfets dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de la loi Climat et résilience en matière de lutte contre la consommation d’espaces naturels et agricoles. L’occasion d’affirmer que le ZAN ne signe pas l’arrêt des projets.

Source : Artificialisation des sols : Matignon indique aux préfets la marche à suivre

Les friches, une opportunité de foncier pour de nouvelles opérations ?

(Le Moniteur) – La loi «Climat et résilience » du 22 août 2021 impose une diminution conséquente du rythme de l’artificialisation des sols dans les dix prochaines années. La réhabilitation et la reconversion des friches deviennent alors un véritable enjeu. Conscient de l’importance que les friches doivent jouer dans l’aménagement du territoire, l’établissement public foncier local de la Savoir (EPFL 73) a mis en place dès 2017 un observatoire. Philippe Pourchet, directeur de l’EPFL 73 revient sur cette création.

Source : Les friches, une opportunité de foncier pour de nouvelles opérations ?

Zéro artificialisation nette : l’AMF et Régions de France demandent un report des délais fixés par la loi Climat

(Banque des territoires) – L’Association des maires de France (AMF) et Régions de France ont demandé ce 12 novembre « un report urgent » de l’échéance de février 2022 inscrite dans la loi Climat et Résilience pour décliner les objectifs de division par deux de l’artificialisation des sols en dix ans dans les schémas de cohérence territoriale (Scot). Les deux associations d’élus souhaitent que ce report des délais puisse être examiné dans le cadre du projet de loi 3DS lors de son prochain examen à l’Assemblée nationale.

Source : Zéro artificialisation nette : l’AMF et Régions de France demandent un report des délais fixés par la loi Climat

« Bye-bye les friches ! » Densifier la ville sur les friches, une panacée ?

(Métropolitiques) – Densifier les friches, une panacée pour promouvoir la ville compacte ? Le collectif Inter-Friches interroge les différents modes de régulation des friches et les formes d’action publique qu’elles suscitent en France, en Belgique et en Suisse.

Source : « Bye-bye les friches ! » Densifier la ville sur les friches, une panacée (…) – Métropolitiques

Réimplanter de l’activité économique sur des friches urbaines : quels sont les acteurs impliqués ?

(Fnau) – L’objectif de zéro artificialisation nette (ZAN) ainsi que le maintien d’une offre foncière et immobilière pour les entreprises dans les territoires reconfigurent l’aménagement économique. Certaines friches urbaines offrent une occasion privilégiée de redévelopper les activités économiques, et notamment productives. Par son fort niveau de complexité, la reconquête des friches urbaines nécessite de mobiliser un écosystème d’acteurs en pleine évolution.

Source : Réimplanter de l’activité économique sur des friches urbaines : quels sont les acteurs impliqués ? – Fnau

Un gisement de plus de 2.700 friches répertorié en Île-de-France

(Banque des territoires) – L’Institut Paris Région a présenté ce 27 octobre les premiers résultats de son Observatoire des friches franciliennes, un outil inédit qu’il a conçu à la demande de la région. En améliorant la connaissance du gisement foncier, il doit contribuer à l’objectif de cette dernière d’aller vers le « zéro artificialisation nette » dans le cadre de la révision de son schéma directeur (Sdrif) dont la procédure sera lancée en novembre prochain. Couplé à une plateforme en cours d’élaboration, l’Observatoire pourra aussi servir d’outil d’aide à la décision pour les collectivités souhaitant trouver de nouveaux usages pour ces sites délaissés.

Source : Un gisement de plus de 2.700 friches répertorié en Île-de-France

Tous les mercredis, recevez « L’Agence veille pour vous »,
l’actualité hebdomadaire du blog de veille